Historique et mission

HISTORIQUE DE L’ENTREPRISE ET DE SON FONDATEUR

Les Films de La Baie est une entreprise dédiée à la production de documentaires. Elle est portée par une perspective historique et de documentation. Ses clients sont des musées, entreprises privées, organismes ainsi que des corporations sans but lucratif. Ces dernières ont confié aux Films de La Baie des mandats de réaliser des documentaires, des films corporatifs, des capsules pour sites Internet, des films historiques, des documents vidéo tirés d’archives, et parfois, des publicités. L’objectif est de raconter, tout en parlant au cœur et à la tête du spectateur. L’entreprise est située sur la rue Racine à Saguenay, et emploie à titre contractuel une douzaine de professionnels de la région et d’ailleurs.

Son fondateur, Philippe Belley, est un réalisateur saguenéen natif de La Baie au Saguenay. Diplômé en arts et technologie des médias, option radio, il débute le métier d’animateur dans le Nord Québécois, où il anime – et développe – la radio communautaire locale de Matagami. Revenu dans sa région natale, il se fait connaître comme chroniqueur culturel à la Première chaîne de Radio-Canada, puis comme animateur d’Espace Musique. Il acquiert, pendant ces dix années, une expertise en réalisation et conceptualisation d’émissions et de reportages longs qui seront diffusés dans la région et partout au Canada. De janvier 2013 à septembre 2014, il réalise l’émission du matin à Radio-Canada Saguenay-Lac-St-Jean. Par ailleurs, on lui confie à l’automne 2012 la direction de production du deuxième film du personnage jeunesse Atchoum. C’est l’occasion pour lui de gérer une vaste équipe pendant une vingtaine de jours de tournage.

Sur le plan académique, il complète un baccalauréat en histoire avec mineure en espagnol en 2013. Cette formation en histoire, qui comprend des travaux de recherche et de documentation historique, vient donc bonifier l’expertise développée en vidéo. Cette formation s’inscrit également dans une des volontés principales de l’entreprise, qui est de documenter l’histoire régionale, afin de mieux définir les particularités du Saguenay-Lac-Saint-Jean. À l’automne 2013, il amorce une maîtrise en gestion de projets, dans laquelle il travaille sur une vaste recherche portant sur la préservation de la mémoire des entreprises.

C’est en 2008 que Philippe Belley entreprend la réalisation de son premier court métrage de fiction, intitulé La Crise forestière. Ce film sera notamment sélectionné au Festival international de films de genre Fantasia en 2009. La Crise forestière II, seconde œuvre de fiction de Philippe Belley, sera également sélectionnée à ce même festival en 2010.

C’est avec cette expertise qu’il entame la production de documentaires et de films historiques. En 2011, les Films de La Baie reçoit le mandat du Comité Zip Saguenay de produire un documentaire sur la pêche blanche, lequel a été tourné dans tous les villages de pêche du fjord. Un autre court métrage, produit à partir de ce tournage, «La Reine du sébaste et son Royaume» remporte un bon succès dans divers festivals au Canada et en France, en plus de décrocher la mention du jury au Festival du film court de Tremblant.

Par la suite, la Société d’Histoire du Lac Saint-Jean demande de concevoir et réaliser des montages vidéo pour la nouvelle exposition permanente de l’Odyssée des Bâtisseurs. L’exposition porte sur la gestion du lac Saint-Jean en tant que réservoir d’un barrage hydroélectrique. À cette occasion, l’entreprise y a développé une expertise dans le domaine muséal. D’abord, un 7 minutes pour l’exposition sur l’histoire de la pêche au Saguenay au Musée du Fjord. Puis, un montage de 14 minutes est conçu pour l’exposition commémorant le glissement de terrain de St-Jean-Vianney au Centre multiservice de Shipshaw.

Des projets de documentaires et de films corporatifs sont actuellement en cours. Entre autres, le tournage d’un documentaire intitulé Le dernier Gendarme, racontant l’histoire du chanteur Guy Harvey, un natif de Port-Alfred qui chante toujours ses succès du passé. À l’été 2012, l’Association touristique régionale du Saguenay-Lac-Saint-Jean confie le mandat aux Films de La Baie de réaliser 26 capsules de 2 à 3 minutes témoignant de l’effervescence estivale. Cette entente a été reconduite en 2013 afin de poursuivre le renouvellement du Vlog Sag-Lac. À ce jour, près d’une quarantaine de capsules vidéos ont été produites. L’approche retenue, celle du documentaire, permet de sortir des sentiers battus et d’aller au-delà du discours promotionnel. 

Depuis ce temps, l’entreprise poursuit sur sa lancée en multipliant les mandats et diversifiant sa clientèle. De plus, elle cherche à développer des longs métrages documentaire destinés à la télévision et aux festivals de cinéma.

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s